23 mai 2009 6 23 /05 /mai /2009 19:19

                                                       www.flickr.com - Auteur photo : Aldric van Gaver


Un père remet à son fils un sac de clous et lui dit de planter un clou dans la commode en noyer à chaque fois qu'il perdra patience. Le fils plante exactement 37 clous le premier jour.

Les semaines passant, l'enfant apprend à garder son self-control, et commence à utiliser de moins en moins de clous. Rapidement l'enfant ne tarde pas à comprendre qu'il est plus facile de garder son calme et sa patience que de planter un clou dans la commode en noyer. Il informait son père à chaque fois qu'il n'utilisait aucun clou.

Cette fois, son père lui demande d'arracher un clou à chaque fois qu'il gardera son calme, et qu'il surmontera son impatience.

Les semaines passent et l'enfant finit pas arracher tous les clous grâce à la maîtrise de la patience et du calme, et va voir son père. Ce dernier prend la main de son fils, le conduit devant la commode et lui dit :

Oui, mon fils !, tu as travaillé dur, et tu as appris à ne plus faire de trous dans la commode en contrôlant tes élans.

Mais regarde les trous dans la commode ! Ils ne guériront jamais, et resteront ainsi pour toujours.

Tes réactions émotives, ton impatience causeront à chaque fois une blessure incurable dans le coeur tendre des autres. Peu importeront alors les excuses, les blessures resteront là. Une attaque par la langue blessera autant qu'une attaque physique.

Nos amis sont une joie pour nous, ils nous font rire, ils nous encouragent au succès, ils nous donnent une oreille attentive, et sont toujours prêts à nous ouvrir leurs coeurs.

Auteur inconnu

Partager cet article

commentaires

nathalie1962 24/05/2009

J'ai déjà lu cette histoire quelque part ! Il vaut toujours mieux garder son calme, pour protéger les autres mais éviter aussi de se blesser soi-même, en refoulant nos colères ! Le juste milieu !
Bonne soirée Bisous

JanSheng 24/05/2009

Bonsoir Lauriane.

J'ai choisi dans un premier temps d'avoir très peu de favoris (rubrique de blog en blog,colonne de gauche) ne maitrisant pas le sujet.
Cette rubrique est amenée à évoluer dans les prochaines semaines.

Donc par échange de lien ,je veux dire que je mets ton blog dans mes favoris et tu fais de même.
Mais choisir ses favoris est contrairement à ce que l'on peut penser une chose à ne pas prendre à la légère, si on souhaite faire évoluer son blog.

Tu peux faire des recherches sur le net...
Je ferais des articles( à ma façon) par la suite sur ce sujet.

Je pense que le thème de ton blog devrait intéresser beaucoup de personne, tu n'auras que l'embarras du choix par la suite pour choisir tes favoris.
Chaque chose en son temps...

J'ai commencé par écrire ces lignes que tu peux trouver en haut à gauche.
Voici le lien :
http://jansheng.over-blog.fr/pages/Devenir_blog_partenaire-1415029.html

PS: tu peux très bien rendre visite régulièrement à un blog sans le choisir comme favori ,cela n'est pas incompatible.

Bonne soirée Lauriane.

krisdecos 25/05/2009

Deux magnifiques articles sur la sagesse, j'en prends connaissance à l'instant ayant un peu délaissé les blogs amis durant ce long et pénible week end. Maintenant, je file voir la vidéo sur les lampes. Bon début de semaine. Bisous

dreamokwa 26/05/2009

hau kola, que te dire??????? ce texte est tellement beau, j'aime ces histoires de sagesse, une compréhension de la vie trés joliment imagée!!!!!!!! les blessures ne guérissent pas, les excuses ne suffisent pas à apaiser les plaies! et même si on accepte de pardonner ( ?? ) , les douleurs sont présentes... Maladie incurable!!!!!!!!!!!
Je vais la raconter à mes enfants, des histoires qui donnent un fil à suivre, un tuteur pour que la route soit la plus Droite possible!!!
tu en as encore comme celles ci.... j'aime beaucoup!
bien à toi mon ami, belle journée, bisous, toksa ake

JanSheng 27/05/2009

Hau Dream

Je prends mon temps pour diffuser les histoires mais en effet il y en a pas mal en stock...mais je compte surtout les écrire, bon d'accord , ce sera moins bien, mais j'espère à terme m'améliorer (sourire)...

Bonne soirée mon amie..Bisous..Toksa ake